Men anpil, chay pa lou.
Plus on a de bras, moins lourde est la tâche. (Proverbe Haïtien)

Les racines de la démocratie tentent désespérément de prendre place en Haïti mais elles n’y arrivent pas car la base en est défectueuse. En Haïti, les principes fondamentaux de justice ne sont pas appliqués à ceux qui ont le pouvoir et l’influence, l’argent et la puissance, étant un statut socio-économique au sommet de l’hiérarchie sociale correspond à un traitement différent par devant la loi. Aussi, les droits les plus fondamentaux tels que le droit de ne pas être torturé ni battu lors de l’arrestation sont impudemment ignorés.

Le système a fonctionné depuis deux cent (200) ans comme tel. Et pourtant, il lézarde lentement et se défend  sous le poids du travail diligent du RNDDH.

Pour continuer de persévérer, le RNDDH dépend énormément de l’engagement et de la solidarité des individus et des organismes intéressés – tant en Haïti que dans d’autres pays – pour la soutenir dans la lutte contre l’injustice et l’impunité.

Le RNDDH a besoin des individus, organismes ainsi que des gouvernements qui désirent montrer leur engagement aux précieux principes sur
lesquels sont fondés leurs pays, qui  cherchent à apporter le changement dans les pays où ces principes sont ignorés.

Pour plus d’information sur la façon dont vous pouvez faire une différence dans la lutte pour les droits humains en Haïti contactez-nous.

Pour plus d’information sur le financement des programmes du RNDDH, ou pour apporter une contribution financière ,veillez nous Contactez à rnddh@rnddh.org